INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale
BANDEAU-BATTLE-THE-VOICE.jpg Festi Communautes 650X91.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg visuel fotrac.jpg

L’entrée en vigueur de l’Accord de partenariat économique (APE) entre le Cameroun et l’Union européenne (UE) fait déjà bouger les lignes.

Dans le but d’assurer la réussite de sa stratégie d’insertion dans l’économie mondiale, le Cameroun s’est engagé à diversifier ses échanges commerciaux. Pour cela et selon son Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE, boussole économique du pays de 2010 à 2020), Yaoundé devrait  s’inscrire dans une perspective de renforcement de l’intégration sous régionale et régionale tout en recherchant par ailleurs de nouveaux débouchés à travers la coopération avec les pays émergents. Le rapport d’évaluation triennale (2010 – 2012) de la mise en œuvre du DSCE a conclu que «des efforts plus importants devraient encore être fournis en matière d’intégration régionale, pour que celle-ci apparaisse vraiment comme un outil efficace et crédible de la réponse stratégique du Cameroun aux défis de la mondialisation». Mais le pays de Paul Biya vient de poser un acte allant à l’encontre de cette prescription. Tous les experts sont en effet unanimes de ce que le démantèlement tarifaire entre le Cameroun et l’Union européenne débuté le 04 août dernier portera un coup dur à l’intégration sous régionale et régionale. Ceci d’autant plus que l’adhésion solitaire du Cameroun à l’Accord de partenariat économique se fait, comme le démontre cette enquête, en violation des conventions communautaires. 

Réunis en sommet extraordinaire le 30 juillet 2016 à Malabo, les leaders de la sous-région optent pour une continuation des négociations avec l’Union européenne en vue d’un APE régional, ignorant au passage la quintessence du courrier adressée par la partie européenne le 22 juillet dernier. Ils renvoient à plus tard l’harmonisation des mandats au sein du gouvernement de la BEAC, et annoncent en grande pompe du soutien à la République Centrafricaine.

La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) est une union douanière. C’est-à-dire qu’au sein de la Cemac, toutes les barrières tarifaires ont été démantelées entre les six pays membres permettant la libre circulation des marchandises entre ses pays.

L’Accord de partenariat économique (APE) conclu avec l’Union européenne (UE) permet au Cameroun de conserver son accès au marché européen en franchise de droits de douane pour l’essentiel de ses exportations.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale