INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Coopération Sud-Sud: Attijariwafa bank, levain pour une Afrique prospère
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Coopération Sud-Sud: Attijariwafa bank, levain pour une Afrique prospère

Écrit par  Jean-René Meva’a Amougou

Le 16 mars 2017 à Casablanca (Maroc), s’est tenu le 5ème Forum International Afrique Développement placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. A cette occasion, Mohamed El Kettani, le Président directeur général de l’un des groupes bancaires les plus en vue du Royaume chérifien a plaidé pour la construction d’un réseau d’affaires de premier plan, au service du développement économique et de l’intégration du continent.

Il y a sept ans, sous l’impulsion de son actionnaire (le Groupe SNI), Attijariwafa Bank créait  cette plateforme de dialogue et d’affaires déclinée en Forum International Afrique Développement. Pour sa 5ème édition, ils sont venus d’horizons divers pour honorer de leur présence les travaux. En bonne place, Roch Marc Christian Kaboré, le président du Burkina Faso et 1 500 opérateurs économiques originaires  de 25 pays. La scène de l’ouverture des assises est revenue à Mohamed El Kettani, le Président directeur général de Attijariwafa Bank. Son allocution de circonstance a souligné à grands traits l’engagement  du groupe bancaire dans la concrétisation des projets créateurs de valeurs et de richesses pour tous en Afrique. Il a de ce fait remercié les sponsors et partenaires engagés aux côtés de l’institution qu’il dirige (Groupe SNI, Nareva, Managem, Maroc Telecom, Olam, Gabon Special Economic Zone (GSEZ), Société Internationale de Financement et de Commerce (ITFC), filiale de la BID, Royal Air Maroc).

Pleinement conscient des défis qui se posent aux opérateurs économiques africains, Attijariwafa Bank  voit grand. Suite à de nombreux échanges avec des Africaines chefs d’entreprises, le groupe bancaire a décidé de lancer pour l’année à venir le programme  «Stand Up For African Women Entrepreneurs», afin de fédérer les énergies et soutenir l’entrepreneuriat des Africaines, en gage de reconnaissance et d’appui à toutes celles qui au quotidien entreprennent pour solutionner les nombreuses difficultés qu’elles affrontent. «Aux héroïnes de notre continent, nous dédions un espace et un programme», a lancé Mohamed El Kettani. 

 

Alternative

«Je vous propose de dessiner une Afrique (…) qui s’engage résolument sur la voie du développement durable (…), une Afrique qui agira en vue d’un développement inclusif, en accord avec ce qui fait son identité : la culture de partage, d’équité et de solidarité». Cet extrait du discours prononcé en novembre 2016 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI  lors des assises de COP 22, Mohamed El Kettani en a fait un hymne au cours du Forum International Afrique Développement.  Question pour lui  de proposer une alternative et d’entrevoir de brillantes perspectives pour l’économie  continentale. «Si l’année 2017 s’ouvre sur des perspectives plus favorables pour la croissance mondiale, elle demeure encore sous l’influence de nombreux facteurs d’incertitudes. En effet, - La croissance et le commerce mondial devraient certes retrouver une dynamique positive. Après une année 2016 en repli à 3,1%, la croissance mondiale devrait atteindre 3,4% en 2017 et 3,6% en 2018. Le commerce mondial, après une chute sévère de 2,7% à 1,9% entre 2015 et 2016, devrait également rebondir à 3,8% en 2017 et 4,1% en 2018… Les mutations technologiques à l’œuvre constituent une autre opportunité historique majeure pour le continent africain, et peuvent permettre de faire émerger nombre d’activités économiques, tout en renforçant l’inclusion économique et financière des populations africaines. Malgré un ralentissement en 2016 lié essentiellement à la situation conjoncturelle des pays producteurs de pétrole, la croissance en Afrique subsaharienne devrait accélérer de 1,6% en 2016, à 2,8% et 3,7%, respectivement en 2017 et 2018», a-t-il projeté. 

Depuis sa création, le  Forum International Afrique Développement a  mobilisé 6 000 opérateurs de 36 pays, généré près de 13 000 réunions d’affaires donnant lieu à d’innombrables opportunités d’échanges et d’investissements. Cette instance est devenue incontournable dans l’agenda des opérateurs économiques et décideurs politiques engagés en Afrique.

Lu 331 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Coopération Sud-Sud: Attijariwafa bank, levain pour une Afrique prospère