INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Institutions Études écologiques: La Guinée Équatoriale et le Rwanda bénéficient des centres
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Études écologiques: La Guinée Équatoriale et le Rwanda bénéficient des centres

Écrit par  Mercedes Beleheka (stagiaire)

En l’espace d’une semaine, des CREE et de plusieurs écoles ont été inaugurés dans ces pays. Ces structures  contribueront à développer les écosystèmes locaux et les systèmes éducatifs.

Le 17 juin dernier, la Communauté Économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a doté la ville d’Acura Sakira en Guinée Équatoriale d’un Centre de recherches et d’études écologiques (CREE). La cérémonie d’inauguration a vu la présence des représentants de la CEEAC, de la Banque africaine de développement (BAD) et ceux du Programme d’appui à la conservation des écosystèmes du Bassin du Congo (PacebCo). Il est fourni d’un bloc administratif, d’un bloc hébergement et restauration d’une villa pour hébergement des responsables du centre et enfin d’un bloc latrines et buanderie.

Une semaine plus tard, c’est à dire le 23 juin une cérémonie similaire s’est tenue au Rwanda. Marie Thérèse Chantal Mfoula la secrétaire adjoint de la CEEAC chargée du Département de l’intégration physique, économique et monétaire (Dipem), a procédé à la coupure du ruban de sept écoles et d’un centre multifonctionnel de Burera au Rwanda.

À travers la concrétisation de ces actes, les populations locales de Guinée Equatoriale et du Rwanda vont améliorer et développer leurs connaissances sur les questions liées à l’environnement. Le centre d’Acura Sakira sera chargé de promouvoir la recherche, d’aider les institutions chargées de la gestion des aires protégées, et du suivi écologique dans les zones dites de conservation. Celui de Burera ainsi que ces bâtiments scolaires dotés de matériel technologique à la pointe visent à accroître les capacités du système éducatif au Rwanda. 

Le CREE s’inscrit dans la mise en œuvre du PacebCo. Celui-ci vise à améliorer les conditions de vie des populations, de renforcer les capacités des institutions en charge de la gestion des écosystèmes dans la sous-région Afrique centrale et d’assurer leur régénération. L’enjeu de ce programme est l’intégration des peuples de la sous-région mais il est également d’ordre social, économique et écologique.

Lu 76 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Institutions Études écologiques: La Guinée Équatoriale et le Rwanda bénéficient des centres