INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Institutions Enseignement supérieur: La vision de la Cemac
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Enseignement supérieur: La vision de la Cemac

Écrit par  Bobo Ousmanou

Pour développer ce sous-secteur, la Commission a mis en place un dispositif légal. Monographie. 

Dans l’optique de devenir une région émergente, la Cemac a défini et adopté une vision consistant à «faire de la Cemac en 2025 un espace économique intégré émergent, où règne la sécurité, la solidarité et la bonne gouvernance, au service du développement humain ». Afin que cette vision se transforme en réalité, de nombreux  défis devront être relevés. Au rang de ceux-ci figurent l’enseignement supérieur et la recherche. Et pour développer ce secteur en Afrique centrale, la Commission de la Cemac a mis en place tout un dispositif juridique.

L’article 29 de la Convention régissant l’Union économique d’Afrique centrale (Ueac), signée à Libreville le 05 juillet 1996, pose les jalons de la politique sectorielle communautaire relative à l’enseignement supérieur, la recherche  et la formation professionnelle de la communauté. Ainsi les actions communes peuvent comporter : la création ou le développement d’institutions communes permettant dans certains domaines le rassemblement des moyens mis en œuvre par les états membres ; l’ouverture aux mêmes conditions d’accès que les nationaux, des établissements d’enseignement à tous les ressortissants de l’Union Economique; la coordination des programme d’enseignement, de recherche et de formation professionnelle, la reconnaissance mutuelle des diplômes.

 

Système LMD

Une dizaine d’année plus tard, sentent la nécessité de l’intégration des enseignants, des chercheurs et des étudiants dans l’espace Cemac au système d’éducation mondial en général et européen en particulier est ressentie.  Pour cela ils décident d’harmoniser le système d’enseignement supérieur en adoptant le système Licence Master Doctorat (LMD) avec la Déclaration de Libreville sur la construction de l’espace Cemac de l’enseignement supérieur de la recherche de  la formation professionnelle signé à Libreville le 11 février 2005. Puis avec le Règlement N°1005 /UEAC/ 19/CM13 du 11 février 2005, ils créent la Conférence des recteurs des Universités et des responsables des organismes de recherche d’Afrique centrale. 

La conférence est un organe consultatif auprès du conseil des ministres de l’Union Economique d’Afrique Centrale, elle est chargée d’étudier toutes les questions relatives à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique et technique avec un accent particulier sur : la promotion des centres d’excellence; la création ou le développement d’institutions communes ; les conditions de scolarité (frais de scolarité et bénéfice des œuvres universitaires) des étudiants de la communauté ; la mobilité des enseignants, chercheurs et étudiants dans la communauté; la reconnaissance mutuelle des diplômes nationaux; la coordination et l’harmonisation des programmes d’enseignement et de recherche.  Ce qui implique l’organisation des enseignants et chercheurs en réseaux.

 

Matérialisation 

Pour opérationnaliser ces intentions politiques deux directives seront adoptées par le conseil des ministres de l’UEAC. Il s’agit de la Directives N°01/06-UEAC-019-CM-14 portant application du système LMD dans les universités et les établissements d’enseignement supérieur de l’espace Cemac. Au sens des dispositions de la directive communautaire, l’application du système LMD dans les universités et établissements d’enseignement supérieur de l’espace Cemac a pour objectifs majeurs de : encourager la mobilité nationale et internationale ; organiser les parcours de formations souples et performants favorisant l’orientation progressive de l’étudiant ; développer la professionnalisation des études supérieures et les possibilités d’insertion de l’étudiant dans le tissu socioéconomique. Ceci se caractérise par : la mise en œuvre d’un système de crédit capitalisable et transférable ; une architecture des études fondées principalement sur trois grades universitaires à savoir : la licence, le master et le doctorat. La Directive N°02/06-UEAC-019-CM-14 du 11 mars 2006 portant organisation des études universitaires dans l’espace Cemac dans le cadre du système LMD , quant à elle a pour objet d’organiser les études conduisant aux diplômes et conférant le grade de licence master et docteur.

 

Amélioration 

L’enseignement supérieur est également au cœur de la mise en œuvre du Programme économique régional (Per) cela à travers le programme de réforme et de généralisation du système LMD. Ce programme de soutien aux réformes des systèmes d’enseignement supérieur dans les Etats membres de la Cemac doit appuyer les états dans la nécessaire réforme de leur système d’enseignement supérieur, et plus particulièrement les aider à insérer leurs institutions dans le système LMD, fondé sur des standards internationaux de pertinence et de qualité. Plus spécifiquement le programme vise à améliorer la qualité de l’enseignement supérieur par le développement du corps des enseignants chercheurs, l’intégration des TIC et l’amélioration des conditions matérielles techniques et scientifiques de la vie académique ; à promouvoir la bonne gouvernance et à développer le dialogue social par la mise en œuvre de stratégies de communication appropriées.

 

 

 

 

Lu 931 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Institutions Enseignement supérieur: La vision de la Cemac