INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Cameroun Non-participation aux élections: Dynamique Citoyenne fait le diagnostic
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg

Non-participation aux élections: Dynamique Citoyenne fait le diagnostic

Écrit par  Jean-René Meva’a Amougou

Elle vient de publier les résultats d’une série de plaidoiries menée dans les dix régions du Cameroun.

Pourquoi les Camerounais ne participent-ils pas assez aux différentes élections organisées dans leur pays? Dans un rapport publié le 23 février 2017 à Yaoundé, Dynamique Citoyenne (DC) dit comprendre le problème. Selon cette organisation de la société civile, plusieurs problèmes expliquent la démobilisation et la réticence des citoyens à exprimer leur droit de vote au Cameroun. Ils vont de la planification des élections (absence d’un calendrier électoral définit à l’avance), des inscriptions sur les listes électorales (défaut d’un fichier biométrique complet, faible représentativité de la société civile au sein d’Elections Cameroon, un code électoral non consensuel entre toutes les parties prenantes au processus électoral) jusqu’à la proclamation des résultats finaux plombés de fraudes diverses. «C’est en tout cas ce que précisent près de 350 Camerounais, membres des organisations de la société civile dont 30% de femmes et des jeunes en majorité, interviewés entre novembre 2016 et février 2017. Il ressort de ce diagnostic que de façon consensuelle, dans les dix régions, les Camerounais pensent qu’il faut une amélioration du système électoral», avise Emmanuel Njikam, secrétaire exécutif national de DC.  

 

Démarche

En effet, dans le cadre du Projet de promotion de la participation citoyenne des organisations de la société civile au processus électoral, des activités de plaidoiries ont été menées en vue de la réforme du système électoral en vigueur dans le pays. A en croire Emmanuel Njikam, la démarche est partie du constat selon lequel depuis le retour du multipartisme au début des années 90. Depuis ces temps-là au Cameroun, le taux de participation aux diverses élections n’a jamais atteint la barre des 50%. «Ce faible taux pourrait s’expliquer d’une part, par un déficit de citoyenneté au sein des populations ; et d’autre part, par le verrouillage du système électoral camerounais», appuie le rapport concocté avec l’appui de la coopération canadienne. 

 

Propositions

Confortés par ce diagnostic, les acteurs de la société civile proposent que soit défini et connu un an à l’avance le calendrier électoral fixe. Ils souhaitent par la même occasion l’instauration d’un bulletin unique; l’institution de la majorité électorale à 18 ans; la révision du code électoral; l’institution d’élections à double tour; l’instauration d’une seule direction des élections

À l’endroit des partis politiques, ces leaders d’associations souhaitent une participation effective et permanente à l’animation de la vie politique; leur implication effective dans l’observation des élections, le dépouillement des votes et la rédaction des procès-verbaux des élections.

Les OSC quant à elles devraient s’atteler à communiquer sur les programmes des candidats aux différentes élections et contribuer à l’information et la sensibilisation des  populations sur la nécessité de voter. En ce qui concerne les citoyens, ils devraient entre autres s’inscrire sur les listes électorales, et dénoncer les cas de fraudes aux autorités compétentes…

Dynamique citoyenne est un réseau de suivi indépendant des politiques publiques dont le but est de promouvoir la bonne gouvernance et veiller au respect des droits humains et des libertés publiques.

 

Jean-René Meva’a Amougou

Lu 352 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Cameroun Non-participation aux élections: Dynamique Citoyenne fait le diagnostic