INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Ambassades Accès au Conseil de sécurité de l’Onu: L'Union africaine entonne le chorus
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg

Accès au Conseil de sécurité de l’Onu: L'Union africaine entonne le chorus

Écrit par  Jean-René Meva’a Amougou

L’institution panafricaine appelle les pays africains à parler d'une seule voix lors de la soixante-douzième session de l'Assemblée générale des Nations unies (Onu) de septembre 2017.

Obtenir au moins deux sièges permanents au sein du Conseil de sécurité de l'Onu, l’Afrique toute entière en a fait une obsession. A Addis-Ababa, la capitale éthiopienne, lors des travaux du 29e sommet de l'Union africaine (UA), le ton est venu de Thomas Kwesi Quartey, le vice-président de la Commission de l'organisation panafricaine. 

Selon ce dernier, «en septembre 2017 à New-York, lors de la 72ème Assemblée générale de l’Onu, tous les pays du continent doivent faire bloc autour des exigences  d’équité internationale».

Dans ce sens, il a suggéré «une position africaine commune» telle que décrite dans le Consensus d'Ezulwini et la Déclaration de Syrte. «Ce sont les seules options viables pour remédier à l'injustice historique faite au continent africain», a-t-il expliqué tout en misant sur l’élaboration d’une stratégie pour relancer et redynamiser la campagne pour la position africaine commune.  

Les responsables réunis lors de la 29e Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement ont également soutenu que l'Afrique doit continuer de rejeter toute approche intermédiaire ou transitoire de la réforme du Conseil de sécurité de l'Onu, car elles compromettent sérieusement la position africaine commune.

Dans cette optique, ils ont expliqué que cette position africaine commune doit toujours être un élément stratégique de l'ordre du jour et du plan de travail de l'Assemblée jusqu'à ce que la position soit réalisée. Ils ont soutenu que «tous les Etats membres de l'UA doivent, lors de la soixante-douzième session de l'Assemblée générale des Nations unies qui se tiendra en septembre 2017, réclamer une réforme globale du Conseil de sécurité de l'Onu basée sur la position africaine  commune dans leurs déclarations nationales respectives».

Dorénavant, ajoutent les responsables, le C-10 doit poursuivre ses efforts de sensibilisation de haut niveau avec les groupes d'intérêt et les Etats membres afin de consolider les gains réalisés et il doit continuer de solliciter les Etats membres qui n'ont pas pleinement ou pas encore soutenu la position africaine commune de créer l'impulsion nécessaire pour une réparation précoce de l'injustice historique que le continent africain continue de subir, ce qui permettra de renforcer le rôle du Conseil de sécurité.

Pour mémoire, c’est en 2005 que l'Afrique avait établi une position unie à propos de la réforme de l'Onu, appelant à l'inclusion de deux sièges permanents et de cinq sièges non permanents pour les pays africains au sein du Conseil de sécurité de l'Onu, et l'extension du pouvoir de veto aux nouveaux membres permanents. En 1945, lorsque l'Onu est formée, la plupart des pays africains ne sont pas représentés, et que c'est en 1963, lors de la première réforme, que l'Afrique est représentée mais pas dans une position très forte.

Lu 16 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Ambassades Accès au Conseil de sécurité de l’Onu: L'Union africaine entonne le chorus