INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Ambassades Paul Biya en Italie: Une visite, deux grands échos
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg visuel fotrac.jpg

Paul Biya en Italie: Une visite, deux grands échos

Écrit par  Jean-René Meva’a Amougou

Outre sa dimension diplomatique, le séjour transalpin du chef de l’Etat camerounais a davantage pris une coloration économique.

Un an après le déplacement officiel du président de la République italienne, Sergio Mattarella, à Yaoundé,  Paul Biya vient d'effectuer une visite officielle de quatre jours dans la capitale italienne. Entamée le 20 mars dernier par une rencontre entre les deux présidents entre les murs du Palais Quirinale à Rome, la visite du numéro 1 camerounais aura été  l'occasion d'évoquer les sujets au cœur des priorités de chacun des deux pays. La lutte antiterrorisme pour le Cameroun, en prise avec Boko Haram; la gestion des flux migratoire pour l'Italie, un des principaux pays de transit pour les migrants en provenance notamment d'Afrique. «Nos échanges ont fait apparaitre une large convergence de points de vue sur les questions abordées, a indiqué le président Paul Biya à l'issue de l'entretien lors d'un point presse donné par les deux chefs d'Etat. Évidemment la lutte contre le terrorisme et Boko Haram qui reste une menace étaient inscrits parmi les priorités», a évalué Paul Biya.

 

Images du Cameroun

«Nous sommes un pays qui a essayé, malgré la crise économique, de conduire une économie qui est résiliente et qui tient. 5% de taux de croissance, une inflation autour de 2 et une dette qui est tout de même assez contrôlée puisqu’elle est autour de 28% du PIB. C’est une économie libérale. Les investisseurs peuvent rapatrier les bénéfices sans entraves». Pour un pays qui nourrit des ambitions d’émergence d’ici 2035, Paul Biya, le président camerounais ne pouvait faire usage d’un autre phrasé. Surtout que quelques jours auparavant, il détaillait dans un communiqué que «l’actualité majeure de cette coopération porte sur la réactualisation récente du mécanisme de financement du développement dans notre pays, et sur les ressources d’annulation de la dette envers l’Italie». Le 20 mars 2017, devant le patronat italien, Paul Biya l’a réitéré malgré la préséance de la dimension diplomatique de son séjour transalpin. «Nous avons également identifié des secteurs où les sociétés italiennes, dont l’expérience est reconnue, pourraient investir. Nous pensons en particulier aux filières bois, peau et cuir, marbre et à l’agro-industrie. Nous nous félicitons déjà de la présence au Cameroun de grandes entreprises comme Ferrero et Pizzarotti. Les conditions que nous offrons aux investisseurs sont, je crois, attractives. Notre économie est saine et notre dette soutenable. Le climat des affaires s’améliore de jour en jour. Il ne fait pas de doute qu’en persévérant dans sa détermination actuelle, l’Italie pourrait devenir l’un de nos partenaires économiques majeurs », a dit le président camerounais. Paul Biya et Sergio Mattarella ont tracé les sillons de la nouvelle coopération entre les deux pays. Reste à leurs gouvernements respectifs à leur donner corps. Le Cameroun, dans sa position de leader dans la sous-région Cemac, est un bon risque pour les entreprises transalpines. Malgré la conjoncture défavorable imposée par la chute des cours des matières premières, l’économie camerounaise se montre résiliente. « Evidemment, le climat des affaires a été amélioré, et il y a encore des choses à faire. Mais les entreprises de votre pays que j’ai entendues ici n’ont pas attendu que tout soit parfait. Elles sont venues et je les remercie pour ce courage et cette confiance », a précisé Paul Biya. Avant d’ajouter : «S’il y a des problèmes, nous sommes disposés à les résoudre. Je suis aussi pour que des forums ou des voyages d’études des milieux d’affaires viennent au Cameroun pour voir les perspectives d’investissement».

 Jean-René Meva’a Amougou

Lu 122 fois

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire mbarga mardi, 11 avril 2017 22:20 Posté par mbarga

    le president Paul Biya est un president qui a opté pour le developpement socioeconomique du cameroun et c'est ainsi qu'il sengage de vanter le cameroun dans le monde entier. l'Italie est seduite par le potentiel camerounais et a decidé d'accompagner le cameroun dans sa marche vers l'emergence qui est un developpement durable sous l'impulsion du president Paul Biya.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Ambassades Paul Biya en Italie: Une visite, deux grands échos