INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Ambassades Lutte contre Boko Haram: Crise de confiance entre les Etats-Unis et le Nigeria
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg

Lutte contre Boko Haram: Crise de confiance entre les Etats-Unis et le Nigeria

Écrit par  Aboudi Ottou

Les Américains soupçonnent certains officiers nigérians de collusion avec l’ennemi. 

C’est moins une affaire de droits de l’homme, mais davantage une question de confiance qui a motivé le refus des Etats-Unis de fournir des armes au Nigéria. En visite le 20 juillet à la Maison-Blanche, le Président nigérian Muhammadu Buhari n’avait pas pu obtenir du président Barack Obama, que les Etats-Unis lui livre des armes pour lutter contre Boko Haram. Ce dernier prétextait alors des violations de droits de l’homme dont se serait rendue coupable l’armée nigériane dans sa lutte contre la secte terroriste. 

Mercredi de la semaine dernière, au cours d’un échange avec des journalistes camerounais, le chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun a plutôt évoqué une autre raison. «La visite récente du président Buhari aux Etats-Unis a été assez difficile. Parce que la confiance que les Etats-Unis avaient en ce pays partenaire et ami a été trahie. Les armes qui étaient entre les mains de l’armée nigériane se sont subitement retrouvées entre les mains des soldats de Boko Haram. Du coup, les Etats-Unis en tant que partenaire qui appuyait le Nigéria dans la lutte contre Boko Haram, se sont senti trahi», a justifié Matthew D. Smith, qui a pris le soin de préciser en début de conférence qu’il s’exprimait au nom de l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun.

A en croire le diplomate, le rétablissement de la confiance entre les deux pays va demander du temps: «Aujourd’hui nous recevons de bons signaux du Président Buhari, mais vous conviendrez avec moi que pour qu’il y ait confiance totale, il faut un peu de temps. (…) Le Cameroun est bien placé pour comprendre qu’en matière de confiance dans ce domaine, il faut souvent un peu de temps». En effet le Cameroun et le Nigéria ont été en froid pendant les dernières années de mandat de Goodluck Jonathan, l’ancien président du Nigéria, pour les mêmes raisons. Et même la visite effectuée à Yaoundé du 29 au 30 juillet dernier par Muhammadu Buhari n’a pas suffi à dissiper toute la méfiance. La preuve, les deux pays ne se font pas toujours assez confiance pour s’accorder le droit de poursuite (autorisation qu’un pays donne à une autre de pouvoir traquer l’ennemi sur son territoire).

 

Éloges 

A contrario, les Américains ne tarissent pas d’éloges pour l’armée camerounaise. «Les soldats camerounais ont servi et servent avec honneur, courage, intégrité, dévouement et abnégation afin de défendre leur nation et tous les citoyens. Le gouvernement américain leur tire un grand coup de chapeau», a dit le chargé d’Affaires. Et pour protéger la vie de ces soldats, les Etats-Unis ont fourni aux forces de sécurité camerounaises un kit appelé IBA, comprenant des casques en kevlar et des gilets pare-balles. Cet équipement leur offre le même niveau de protection que celui des soldats américains présents en Afghanistan, a-t-on appris du diplomate. Le soutien des Etats-Unis au Cameroun dans la lutte contre Boko Haram concerne aussi la formation et le renseignement. Selon nos informations, le pays de l’Oncle Sam aurait mis à la disposition de Yaoundé des instructeurs américains et des drones pour la collecte du renseignement. Ces avions sans pilote seraient déterminants dans la détection des mouvements des troupes ennemies et éviteraient aux soldats camerounais l’effet de surprise, arme redoutable de la secte terroriste. C’est également grâce à un financement américain que les forces de sécurité camerounaises ont reçu en juin dernier une formation pour la détection des engins explosifs improvisés.

 

 

 

Lu 763 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Ambassades Lutte contre Boko Haram: Crise de confiance entre les Etats-Unis et le Nigeria