INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Ambassades Chronique des relations internationales: Singleton Barack Obama
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg

Chronique des relations internationales: Singleton Barack Obama

Écrit par  Celestin Ngoa Balla à New York

Hum…Au fur et à mesure qu’il marche vers la porte de sortie,

Barack Obama a de plus en plus la tête basse. Le dernier grand coup de massue en date encaissé par le président américain vient de Carolyn Maloney. Pourtant démocrate, cette représentante de l’Etat de New York au Capitole annonce qu'elle va voter en faveur d'une résolution de désapprobation contre l’entente de Obama avec l’Iran.  Après les sénateurs, Chuck Schumer  (New York) et Robert Menendez (New Jersey), Carolyn Maloney devient ainsi le quatorzième  législateur démocrate au Congrès  à contrecarrer Obama. Un jour avant l'annonce de Maloney, un groupe de près de 200 généraux et amiraux à la retraite a envoyé une lettre au Congrès pour l’exhorter à rejeter l'accord. 

Carolyn  Maloney explique son niet à Obama. Elle voit l’Iran dans 8 ou 10 ans devenir une puissance nucléaire, une fois que certaines des restrictions du plan d’Obama seront tombées. Le président américain  serait, selon elle, en train de dégager de son chemin un sac d’ordures qui vont arroser ceux qui arriveront après lui. La sénatrice estime par ailleurs qu’en huit ans, l’Iran allégée de sanctions économiques sera plus riche que jamais. Donc désormais difficilement domptable.

Au point où nous en sommes, 29 sénateurs, tous démocrates, sont du camp d’Obama, tandis que 56 sénateurs, dont deux démocrates, ont manifesté l'intention de voter contre l’entente avec l’Iran. Et si jamais les opposants à  l'accord ne parviennent pas à rassembler 60 voix négatives, les partisans de l'accord peuvent initier un blocage au Sénat et ainsi empêcher la résolution de désapprobation d’atteindre la table de Obama, épargnant à ce dernier la peine d'exercer un droit de veto. Il y a bien une raison pour que l’accord d’Obama avec l’Iran ne soit pas salué par tous aux USA. L’opinion ici est de plus en plus convaincue d’une inévitable guerre entre les USA et l’Iran, qu’il y ait ou pas des accords sur le nucléaire. La stratégie payante pour les USA serait donc de ne pas attendre  pendant que l’Iran se fait une santé économique et s’équipe d'armes sophistiqués achetés auprès des Russes et des Européens. 

Il ne faut pas croire l’Iran de son côté dort sur ses lauriers. L’Organisation de l’énergie atomique (OEA) vient de signaler que ce pays réfectionne actuellement un bâtiment officiellement destiné à abriter un missile Parchin top secret. Mais les inspecteurs de l’OEA estiment que le bâtiment sert également de site d'essai pour mener des expériences nucléaires ayant des applications militaires. Par ailleurs, anticipant sur un afflux immédiat de 150 milliards dollars  résultant de l’allégement des sanctions, l'Iran s’est lancée dans une véritable course à l’armement auprès des Russes et des Chinois. La Russie a déjà annoncé qu'elle vendrait aux Iraniens le missile anti-avion S-300, capable de suivre et d'abattre des cibles multiples à de grandes distances. Une fois acquise et intégrée, une telle arme va certainement rendre la vie difficile aux Américains au cas où ils voudraient lancer une attaque préventive. Par ailleurs, l’Iran et la Chine sont maintenant en train de négocier une entente d'une valeur d’un milliard de dollars qui permettrait à l'Iran d'acquérir 24 avions de combat chinois Chengdu J-10 en échange de l'octroi à la Chine du contrôle du plus grand champ de pétrole de l'Iran ces deux prochaines décennies. Ces appareils sophistiqués de quatrième génération permettront certainement à l’Iran d'améliorer  les capacités tactiques et stratégiques de sa force aérienne en état de décrépitude. A en croire Israël, l’Iran se fait actuellement de solides alliés avec les chiites libanais et le Hezbollah. Le pays des Ayatollah se démènerait actuellement à transférer au Hezbollah des missiles de croisière Yakhont et des missiles antiaériens SA-22, capables de mettre en danger tout avion commercial et avions militaires ainsi que des installations de gaz offshore en Israel. Les Ayatollah aussi voient la guerre imminente.

 

 

 

Lu 674 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Ambassades Chronique des relations internationales: Singleton Barack Obama